Municipal Times Journal
Current edition:
Download

L’Assemblée Générale de CGLU se termine par un Accord sur une Nouvelle Présidence Collégiale

A la remise du rapport de la présidence, le président honoraire Mohamed Boudra a présenté une partie du travail accompli durant les trois dernières années, inspiré par les documents finaux du précédent congrès tenu à Durban en 2019, et “ marqué par des défis sans précédent.”

Il a insisté sur l’impact de la pandémie COVID-19, qui a contraint les gouvernants et les citoyens à mettre le soin au cœur de toutes leurs initiatives. Sous l’impulsion du mouvement municipal féministe, CGLU a également franchi un pas en plaçant le soin au travers de tous les sujets et en initiant le processus du Pacte d’Avenir pour l’Humanité, car, a-t-il dit, “c’est grâce au Pouvoir du Nous que les villes et les régions sont prêtes à prendre soin les unes des autres.”

Récapitulant les nombreuses avancées, M. Boudra a souligné la légitimité croissante de CGLU dans sa participation aux instances multilatérales, telles que l’évaluation du Nouveau Programme pour les Villes et le Comité pour une Urbanisation Durable — dans lequel la Taskforce internationale des gouvernements locaux et régionaux, animée par CGLU, a été reconnue comme un partenaire indispensable.

La proposition formulée par le Secrétaire Général de l’ONU Antonio Guterres d’impulser un Agenda collectif de l’après-COVID-19 et de créer un nouveau Groupe Consultatif de l’ONU auprès des Gouvernements Locaux et Régionaux, a constitué un autre moment notable de la journée.

CGLU a eu le privilège de travailler en étroite collaboration avec des organisations intergouvernementales, telles que le Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme, l’Organisation Mondiale de la Santé, l’Organisation Internationale pour les Migrations, l’UNDRR et ONU Femmes. Dans ses efforts en faveur de la transition écologique et de l’action climatique, CGLU s’est montré précieux à chaque COP, en plaidant pour une redéfinition de la manière dont nous interagissons avec la planète et pour une redéfinition des modes de production et de consommation.

Élection de la Présidence et des Vice-Présidents de CGLU

Lors du Congrès Mondial de CGLU, les membres désignent les Vice-présidents parmi les candidats proposés par les différentes Sections ainsi que le Forum des Régions. Les nouveaux vice-présidents de CGLU pour la période 2022-2026 sont donc les suivants :

Pour l’Afrique, M. Oumarou Dogari Moumouni, Maire de Niamey.

Pour l’ASPAC, M. Ashok Kumar Byanju Shrestha, Maire de Dhulikhel et président de l’Association des municipalités du Népal.

Pour l’Eurasie, M. Aysen Nikolaev, Gouverneur de la République de Sakha.

Pour l’Europe, Mme Carola Gunnarsson, Maire de Sala et vice-présidente de l’Association suédoise des collectivités locales et des régions (SALAR).

Pour MEWA, M. Yücel Yilmaz, Maire de Balıkesir.

Pour l’Amérique du Nord, Mme Taneen Rudyk, Conseillère municipale de Vegreville et Présidente de la Fédération canadienne des municipalités (FCM).

Pour Metropolis, Mme Claudia López, Maire de Bogotá et Présidente de Metropolis.

Pour le Forum des Régions, M. Pablo Jurado, Président de CONGOPE.

Pour l’Amérique latine, Fernando Gray, Maire de Esteban Echeverría.

Le nouveau Conseil mondial de CGLU se réunira vendredi 14 octobre 2022 lors de la dernière journée du Congrès pour adopter le Pacte d’Avenir pour l’Humanité et valider le calendrier de travail pour 2023.